Saison 2013 – 2014

Une nouvelle fois, il m’aura fallu quelques mois et une bonne excuse pour me remettre à écrire …

En effet, je suis très irrégulier en terme d’article sur ce blog, mais là je ne pouvais pas faire autrement que de m’y remettre étant donné votre insistance pour connaitre le programme des Jeux Paralympiques.

Mais dans un premier temps, me sentant le goût d’écrire, je vais vous faire un bref résumé de ce qu’il s’est passé, concernant le ski alpin, pour moi depuis le dernier article.Tout d’abord, il y a eu Sochi 2013, épreuve de coupe du monde sur la piste des futures Jeux Paralympiques.
Objectif : prendre connaissance de la piste, ne pas se faire peur et pourquoi pas faire un bon résultat.
Pour ce qui concerne la piste, pas de problème : je la connais par cœur, faut dire qu’elle n’est pas bien compliquée : grosse pente puis plat puis saut puis grosse pente puis plat puis allégement puis grosse pente puis plat puis grosse pente … Bref, c’est une piste du tout ou rien : soit « ça penche, soit c’est plat » et bien sûr, un ou deux sauts tellement les transitions entre plat et pente sont courtes et ressemblent à des cassures.
Pour ce qui est de ne pas me faire peur : pas de problème ! Ne le sentant pas vraiment, j’ai mis des gros coups de frein avant le gros saut, donc même pas peur bien sûr, mais pas performant non plus !!! Il faudra donc que je « porte mes couilles » cette année si je veux briller un peu plus sur la descente.
Ensuite il y a eu le Championnat de France où j’avais vraiment envie de briller puisqu’il se déroulait chez moi à Chamrousse et que mon club l’organisait. De plus, j’me faisais pas mal chambrer par les copains de l’équipe de France étant donné que je n’avais jamais gagné de titre de champion de France (toujours sur le podium, jamais sur la plus haute marche) : le Poulidor du ski en gros …
J’ai enfin conjuré le sort en gagnant 3 titres : en géant, en super combiné et en ski cross. D’ailleurs, cette épreuve étant toute neuve, je suis le premier champion de France de ski cross assis en handisport !!!

Bref, revenons à nos moutons, le titre de cet article étant Saison 2013-2014.
Une fois encore, les skieurs assis ne sont pas partis à Ushuaïa … Mais pour compenser ça, nous avons eu droit à une bonne préparation estivale avec deux stages en juin à Val d’Isère (vitesse, géant et préparation physique), deux stages en septembre à Amnéville (slalom) et de bons entrainements cet automne à Tignes pour peaufiner la technique.
En plus de ces entrainements spécifiques ski, et pour mettre tous les atouts de mon coté, j’ai commencé un travail de préparation mentale avec Loïc Gouzerh de Mentalpesport.
Tous ces entrainements ont porté leurs fruits puisque dès les premières compétitions à Kuhtai (coupe d’Europe en Autriche), je fais 3 podiums sur 4 courses.
Après la pause de Noël et du nouvel an, j’ai mis un peu plus de temps à me remettre dedans avec de très bonnes portions de piste au Canada, mais aussi de grosses fautes qui m’éloignaient des podiums de cette coupe du monde. C’est enfin aux États unies que j’ai fait un podium qualificatif pour les Jeux Paralympiques en géant malgré un début de compétition difficile en slalom …
Après une semaine de repos, nous avons attaqué la piste de Tignes, piste sur laquelle nous nous sommes entrainés cet automne et sur laquelle la pression est montée d’un cran puisque les dirigeants de la fédération et du comité paralympique se sont déplacés pour voir nos exploits sur l’étape de coupe du monde française. Et mis à part Marie, qui comme à son habitude, montre sa domination, nous avons un peu tardé à scorer. Finalement, c’est dans l’épreuve du super combiné, la dernière de la semaine, que je fais un podium alors que mon frère me fait une visite surprise qui m’a fait le plus grand bien.
Notre dernière coupe du monde se déroulait à St Moritz en Suisse le lendemain de la coupe du monde valide. La météo et la neige n’ont pas été mes alliés et je me suis tout simplement raté sur cette course.
Enfin, nous nous sommes réunis la semaine dernière à Chamonix pour un dernier entrainement avant les Jeux. Et nous ne nous sommes pas seulement entrainés sur les pistes, mais nous avons aussi eu un petit briefing sur ce qui nous attend en Russie : un média training, pour faire plaisir à M. Montel, parce que vous n’êtes pas sans savoir que ces Jeux de Sochi seront les plus médiatisés que notre mouvement handisport ait connu et qu’il faut éviter toutes sortes de dérapages …

La suite, j’espère que vous la suivrez à la télévision en direct sur France 4 !!!



Laisser un commentaire

UGSEL U.D.61 |
ST SULPICE BASKET |
Les Benjamins de Hélios Basket |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les18dustade
| enforme
| tarassquentin